Pourquoi s´intéresser à lui?

La défense de Brno est le chapitre le plus important et le plus glorieuxde l'histoire de Brno. Il est commémoré chaque année par les festivités de LA JOURNÉE DE BRNO, un week-end autour du 15 août, culminant par la reconstitution de la bataille, le samedi.

Certes, d'autres personnalités importantes sont liées à Brno, mais le nom lui-même des festivités «La Journée de Brno" indique l'importance de cet événement.

Des manœuvres militaires, des messes solennelles et d'autres événements commémoratifs ont eu lieu depuis le début (1645), parfois en présence des empereurs.

Au milieu du 17ème siècle devant les portes de Brno, il s´est "passé quelque chose", ce qui était sans précédent jusque-là, non seulement pour son importance militaire et politique, mais aussi morale.

La défensede la ville contre une armée suédoise, presque vingt fois plus nombreuse, a mis fin à la réputation d'invincibilité de Lennart Torstensson, commandant suprême des troupes suédoises et a empêché les attaques sur Vienne, la capitale de l'empire habsbourgeois.

Le résultat a même accéléré les négociations finales de paix en Westphalie et les a influencées en faveur de la monarchie des Habsbourg.

Mais surtout, l´union des forces humaines dans la ville assiégée, quelque soit le statut social, l'âge ou la nationalité dans la lutte contre l'assaillant, l'énorme courage, la détermination de nos ancêtres et leur foi dans la victoire du bien ne cessent de fasciner et restent toujours une source d'inspiration.

A son époque, les habitants de Brno ont désigné Raduit de Souches comme «le plus grand homme de Brno". Cela montre avec quelle force il s'est imprimé dans le coeur des gens, puiqu'il était étranger et d'origine protestante. En retour, son souhait d'être enterré à Brno, dans l'église Saint-Jacques témoigne, de sa relation intense avec la ville de Brno.

Aujourd'hui, malheureusement, seule une petite partie du public brnois sait que le commandant en chef de la défense venait de La Rochelle et encore moins nombreux sont ceux qui connaisssent son nom. Au plan national tchèque, il est pratiquement inconnu, de même qu'à La Rochelle, sa ville natale qu'il a quittée à l'âge de vingt ans. Il mérite, pourtant, d'être cité à côté des noms de ses contemporains plus connus tels que L. Torstenson, Albert von Wallenstein, Gustave II Adolphe, le Grand Condé ou Turenne.

Sa vie, quant à son contenu, son activité, ses nombreuses aventures, sa contribution pour l´époque et la région, assaisonnée d´une forte dose d'aventure et du romantisme aspire à rivaliser avec la vie des mousquetaires de Dumas.

Raduit de Souches, par le fait qu´il ait vécu et exercé ses fonctions dans plusieurs pays européens, peut être considéré comme le type même d'un "Européen du 17ème siècle", voire un précurseur!

Né à La Rochelle, en France, ensuite dans le service militaire suédois, puis impérial, il accomplit son parcours de vie à travers l'Europe. Plus tard, il ramène, de Belgique, une statuette de la Vierge Maire de Foy et il fonde un lieu de pèlerinage en Moravie du Sud où il s´installe. Enterré dans la métropole morave, les descendants vivent quelque part en Italie du sud...

L'histoire européenne a souvent été mouvementée et dramatique. De nos jours, avec la coopération et les liens d'amitiés qui se sont tissés entre la grande majorité des pays du continent europeén, il est bon de fêter des évènements positifis tels que cette union des forces humaines dans la ville assiégée de Brno.

Ces faits, symboliques, et l'héroïsme de nos ancêtres, que nous célébrons chaque année, ne sont-ils pas une source d'inspiration pour l'avenir?